01 56 79 01 83

01 42 67 00 10

La fin du désamour des Français pour l'assurance-vie ?

Posté le : 07/09/2020

Pour le mois de juillet 2020, la collecte nette s’établit à –0,5 milliard d’euros. Le retour progressif à la normale de l’activité économique entraîne une augmentation des cotisations en assurance vie.

Celles-ci s’élèvent à 10,4 milliards d’euros – niveau sensiblement supérieur à ceux des mois de mai et de juin (5,7 et 9,9 milliards d’euros respectivement). Le montant des prestations versées s’élève à 10,9 milliards d’euros. Depuis le début de l’année, le montant des cotisations collectées par les sociétés d'assurance est de 64,7 milliards d'euros (87,4 milliards d'euros sur la même période en 2019).

Les versements sur les supports unités de compte représentent 22,5 milliards d’euros, soit 35 % des cotisations. Les prestations versées par les sociétés d'assurance s'élèvent à 69,8 milliards d'euros (70,1 milliards d’euros sur la même période en 2019). La collecte nette s'établit à -5,2 milliards d'euros au cours des sept premiers mois de l’année (17,3 milliards d’euros sur la même période en 2019).

Malgré la baisse de la collecte, la FFA (Fédération française des assurances), se veut rassurante en affirmant qu’ « il n’y a aucune inquiétude à avoir s’agissant de l’avenir de l’assurance-vie ». Elle explique la désaffection des épargnants pour ce placement par « une activité commerciale qui a été fortement ralentie - et même quasi interrompue pendant la période de confinement - alors que les versements impliquent le plus souvent des rencontres, des conseils, des échanges ». Quelque 1 766 milliards d’euros étaient encore placés dans des assurances vie à fin juillet 2020.